Deux expositions du Musée McCord Stewart récompensées aux Prix d’excellence 2024 de l’Association des musées canadiens - Musée McCord Stewart

Nouvelle

1 mai 2024

Deux expositions du Musée McCord Stewart récompensées aux Prix d’excellence 2024 de l’Association des musées canadiens

Communiqué de presse

Montréal, le 1er mai 2024. – Le Musée McCord Stewart est heureux d’annoncer que l’exposition Wampum : perles de diplomatie, développée et coproduite avec le musée du quai Branly – Jacques Chirac à Paris, s’est vu décerner le Prix d’excellence de l’Association des musées canadiens (AMC) pour la catégorie Retombées sociales. Ce prix célèbre la « contribution remarquable d’un musée à l’avancement d’une importante cause sociale, par exemple la réconciliation, le développement durable, la lutte contre les changements climatiques, l’amélioration des normes de la vie en société, l’inclusion et le mieux-être » (site web de l’AMC). La qualité de l’exposition Avaler les montagnes de Karen Tam, a aussi été soulignée par les membres du jury de l’AMC par l’attribution d’une mention honorable dans la catégorie Expositions. Ces deux prix témoignent des efforts déployés par les équipes du Musée dans la réalisation de projets d’exposition polysémiques et rassembleurs, qui amplifient les voix des communautés historiquement marginalisées et qui contribuent ainsi à la sensibilisation de ses publics à différents enjeux de société.

Prix d’excellence catégorie Retombées sociales pour Wampum : perles de diplomatie

La réunion de 40 wampums dans un même lieu – une première depuis l’entrée de ces biens culturels dans les collections muséales –, à l’occasion de l’exposition Wampum : perles de diplomatie, a permis au public de découvrir le rôle clé de ces biens qui ont été au cœur de la diplomatie dans le nord-est de l’Amérique du Nord durant plus de 200 ans, mais a surtout été l’occasion de rencontres exceptionnelles entre ces wampums et des représentantes et représentants des nations sources.

« Au-delà de la diffusion d’un savoir historique et scientifique entourant les wampums, il était primordial que la présentation d’un nombre sans précédent de ces biens soit significative et pertinente pour les membres des communautés autochtones d’aujourd’hui. Grâce aux efforts, au dévouement et à la créativité de toute l’équipe du Musée, les membres des Premières Nations ont pu renouer avec leur patrimoine culturel et politique, autrement difficilement accessible, puisque dispersé au sein de plusieurs musées. Des liens nouveaux ont été créés entre les membres des Premières Nations et les institutions muséales du Canada, des États-Unis, de France et d’Italie. Les wampums ont encore une fois permis de réunir les individus et les nations », souligne Jonathan Lainey, commissaire principal de l’exposition à Montréal et conservateur, Cultures autochtones au Musée McCord Stewart.

« Cette première exposition d’envergure consacrée aux colliers de wampum n’aurait jamais pu être réalisée sans une étroite collaboration entre le Musée et le musée du quai Branly – Jacques Chirac, ni sans le remarquable appui d’individus, de communautés et d’institutions du Québec, du Canada et de l’étranger qui ont accepté de partager leurs savoirs et les fruits de leur recherche, ou de se départir de ces biens culturels d’exception pour quelques mois. Nous sommes reconnaissants de leur confiance qui témoigne des efforts déployés par le Musée depuis de nombreuses années pour se positionner comme un lieu de rencontre et de dialogue avec les nations autochtones », souligne Anne Eschapasse, présidente et cheffe de la direction du Musée.

« Ce prix rend hommage au formidable esprit collectif dans lequel l’exposition a été conçue et continue de vivre, dans le cadre du projet CRoyAN. Ces liens étroits tissés entre les communautés d’origine, le Musée McCord Stewart, le musée du quai Branly – Jacques Chirac et l’ensemble des parties prenantes ont permis aux wampums de renouer avec leur usage traditionnel : rendre possible l’échange, le partage, la relation. Le musée du quai Branly-Jacques Chirac est très heureux d’avoir pu se tenir aux côtés du Musée McCord Stewart pour la présentation de cette exposition à la lourde charge esthétique, historique et scientifique », souligne Emmanuel Kasarhérou, président du musée du quai Branly – Jacques Chirac à Paris.

  • © Musée McCord Stewart Museum – Roger Aziz
  • © Musée McCord Stewart Museum – Roger Aziz
  • © Musée McCord Stewart Museum – Roger Aziz
  • © Musée McCord Stewart Museum – Roger Aziz
  • © Musée McCord Stewart Museum – Roger Aziz
  • © Musée McCord Stewart Museum – Roger Aziz
  • © Musée McCord Stewart Museum – Roger Aziz
  • © Musée McCord Stewart Museum – Roger Aziz

Communiqué de presse – exposition Wampum : perles de diplomatie

Mention honorable pour Avaler les montagnes

L’obtention d’une mention honorable dans la catégorie Expositions – qui récompense les « expositions temporaires, permanentes ou itinérantes qui favorisent nettement et efficacement la compréhension par le public » (site web de l’AMC) – pour Avaler les montagnes, de Karen Tam, est une reconnaissance de la pertinence de la nouvelle approche de réalisation en cocréation adoptée pour cette exposition. Au début du projet, un appel lancé aux membres de la communauté chinoise de Montréal a permis d’assembler un impressionnant corpus de photographies et d’objets. Le résultat a été d’une force et d’une pertinence sans conteste : juxtaposer des objets qui, seuls, racontent une histoire de famille, mais qui, réunis, racontent l’histoire d’une communauté. Avaler les montagnes a permis de découvrir, mais surtout de mieux comprendre la réalité, l’histoire et l’apport considérable des Canadiennes et Canadiens d’origine chinoise à l’histoire de Montréal, du Québec et du Canada.

« L’un de mes objectifs avec cette exposition était avant tout d’attirer différentes communautés dans l’espace. Non seulement la diaspora chinoise, mais aussi d’autres groupes dans le but de les faire réfléchir aux récits cachés de leur communauté, ou aux contributions que les femmes de leur communauté ont apportées à Montréal. La générosité des personnes et des groupes qui ont partagé leurs photos de famille et leurs trésors – et qui sont venus visiter l’exposition à de multiples reprises avec leurs amis et leur famille –, combinée à l’amour et à l’attention que l’équipe du Musée McCord Stewart m’a témoignés tout au long de notre collaboration, a permis de donner vie à ce projet qui a dépassé les murs du Musée », souligne Karen Tam.

« Cette exposition nous a rappelé le sombre chapitre la Loi de l’immigration chinoise qui a interdit – pendant près de 25 ans – l’immigration chinoise au Canada, tout en rendant un hommage à la résilience des femmes du quartier chinois de Montréal au cours du dernier siècle et demi. Ce projet illustre pleinement le rôle des artistes et des institutions culturelles dans la transmission de l’histoire sociale qui constitue un puissant vecteur de sensibilisation aux enjeux de société, tels que la lutte contre le racisme et toutes les formes de discrimination », explique Anne Eschapasse, présidente et cheffe de la direction du Musée.

  • Photo : Laura Dumitriu © Musée McCord Stewart Museum
  • Photo : Laura Dumitriu © Musée McCord Stewart Museum
  • Photo : Laura Dumitriu © Musée McCord Stewart Museum
  • Photo : Laura Dumitriu © Musée McCord Stewart Museum
  • Photo : Laura Dumitriu © Musée McCord Stewart Museum

Communiqué de presse de l’exposition Avaler les montagnes de Karen Tam

Musée McCord Stewart

À propos

Ancré à Montréal depuis plus de 100 ans, le Musée McCord Stewart témoigne de l’histoire de la ville – métropole du Québec –, de son rayonnement au Canada et dans le monde, ainsi que de la vitalité, de la créativité et de la diversité des individus et des communautés qui la composent.

Il amplifie leurs voix par l’interprétation et la diffusion du remarquable patrimoine dont il est le gardien, soit six collections riches de 2,5 millions d’images, d’objets, de documents et d’œuvres d’art qui le positionnent comme l’un des musées de référence en Amérique du Nord.

Engagé dans une démarche de décolonisation et dans la mise en œuvre de pratiques durables, il conçoit des expositions et des activités éducatives, culturelles et citoyennes stimulantes qui portent un regard critique et inclusif sur l’histoire sociale et les enjeux contemporains qui touchent ses publics, les incitant à l’action pour une société plus juste.

Renseignements et demandes d’entrevues

Marc-André Champagne
Conseiller, Relations publiques
514 861-6701, poste 1239
marc-andre.champagne@mccord-stewart.ca

L'exposition Wampum : perles de diplomatie a été DÉVELOPPÉE ET COPRODUITE AVEC LE MUSÉE DU QUAI BRANLY – JACQUES CHIRAC À PARIS
Présentateur de l'exposition Wampum : perles de diplomatie
Merci à nos partenaires - Exposition Wampum : perles de diplomatie
Tourisme Montreal - logo
MERCI À NOS PARTENAIRES - Exposition Avaler les montagnes par Karen Tam
Logo_Conseil-Des-Arts-Canada